in

Cet été, abandonnez votre Crocky adoré

C’est l’été cousin, faut en profiter, alors écoute ce morceau !

Entre nous, de vous à moi, entre gens de bonnes compagnies, vous êtes d’accord sur la vacuité de procréer hein ?

Je veux dire, le désir infantile et débilisant de se reproduire ne tient pas une seule seconde la longueur face à un raisonnement scientifique et économique honnête. Il n’est pas étonnant que Maslow dans sa pyramidale de l’auto-réussite ne cite jamais l’envie nauséabonde d’avoir des gosses, PAS CON LE GARS ! Il avait tout compris, il a cherché à alerter ses contemporains mais ils étaient trop occupés à baiser de la cheerleaders salopes sur les banquettes XXL de leur chevrolet que d’écouter la voix de la raison. Et maintenant le piège sournois de la paternité s’est refermé sur eux, misérables mouches sur une toile d’araignée-enfant, n’ayant sa vie prolongée que pour son amusement crasse et le bon vouloir de bambins qui n’attendent qu’une chose : vous voir crever.


Tel le serpent buvant goulument à votre sein, vous ne vous rendez même pas compte que vous nourrissez votre propre Némésis.

Car à bien y réfléchir, que vous apportera la paternité ? Du bruit et de l’odeur nous dirait feu notre président ! Avoir des enfants, c’est subir des attaques de petits singes gavés d’agressivité et de pulsions de mort à votre égard. Faire votre rôle de parent, remplissez-les de gifles et on vous traitera de nazi, laissez faire, regardez votre bambin chier dans votre café tous les matins en hurlant l’appel du Komintern, et on vous traitera de crypto-gaucho laxiste!

Dans tous les cas : VOUS ÉCHOUEREZ ! Et votre enfant vous le reprochera TOUTE VOTRE VIE ! Il passera 15 ans à scruter les imperfections du plafond de sa psy en vomissant toute la haine du monde sur votre misérable existence quoi que vous fassiez.

Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il ne veut pas de vous ! Il n’a rien demandé, surtout pas à vivre !

Alors la prochaine fois que vous déballez votre queue sous le nez de bobonne qui fait semblant de prendre la pilule (habilement remplacée par des tic-tac, la salope ! ) posez-vous cette question :
Suis-je prêt à engendrer un emokid apolitique aussi mou que du soja ?

Pouvez-vous porter le poids d’un tel crime ?

Car sans vous en rendre compte, vous allez être acculé et tel la bête prise au piège, vous n’allez pas forcément prendre la bonne décision.

Regardez ces parents hagards qui s’obligent à bidonner des histoires abracadabrantes : « j’ai oublié mon enfant dans la voiture, vitres fermées, ligoté dans un sac, en plein soleil, le seul jour de l’année où la météo a prévu un pic de chaleur »

C’est grotesque et assez inefficace. Regardez ce vil géniteur en puissance (le con) qui n’a pas hésité à briser une vitre de voiture pour sauver un ignoble bambin ultra violent d’une mort douce et libératrice (cf article ). Imaginez un peu, vous louez une superbe JAGUAR X-TYPE -2.0 Turbo D 16v Sport histoire d’offrir la fin la plus heureuse à votre enfant et crac, un con de héros vient défoncer votre vitre (500€ de réparation) et vous rend votre moutard qui est bien décidé à vous faire cracher cet affront durant les 20 prochaines années.

Heureusement, certains parents malins (CSP +) font dans le progressif : en 2006, on laisse mamie mourir à l’hospice, 2007 on abandonne notre fidèle Crocky sur le bord de l’A7 et enfin, 2008, on laisse notre adorable bambin dans la rue ET ON SE CASSE A IBIZA ! Enfin la vie redémarre pour de bon!


Alors Hugo / Matéo / Léo ! OWN3D comme un N00bs hein ?
Et oui, à Marseille, on a même des enfants dans les objets trouvés (source)

Personne n’est venu réclamer l’enfant et le gosse ne parle pas. Le crime quasi parfait.

Chapeau bas aux héros…

AntiOxydant, pour faire plaisir aux lecteurs

Le bonheur est dans ton cul

Merci Darwin !