,

Je peux te souiller ?

Les enfants, oui vous savez, votre progéniture, votre sang, votre futur, votre postérité… Tous ces trucs géniaux sur le papier !

Enivré de ces idéaux vaseux et tenté par la perfide Eve de semer votre patrimoine génétique aux quatres vents, vous tombez tôt ou tard dans le piège d’avoir des gosses. Et là, comme le loup dominé, vous vous transformez en un chien docile, bavant devant un nouveau née qui pue la merde, qui fait du bruit et qui vous déteste (normal, vous l’avez arraché de force de l’utérus de sa mère, monstre !)

Acculé, piégé, l’homme saint d’esprit cherchera une porte de sortie honorable : le divorce ? Tss, trop à la mode, trop la honte, c’est comme lire Télérama en mangeant des carottes et en votant à gauche, vous avez entendu dire que des homosexuels bobo parisiens (excusez le pléonasme) le faisaient et cette simple idée vous terrorise !

L’infanticide ? Oh mon dieu, vous y avez pensé ?!! MONSTRE ! La honte et le remord de cette simple idée vous minent le moral, hein ? C’est normal, cette idée répugnante est la solution des faibles d’esprits.

Mais alors que faire ? me direz-vous, « SAUVEZ-NOUS DE NOTRE PERDITION ! »

Allez chaton, viens sur les genoux de tonton AntiOxydant et écoute ses conseils avisés :

– Qu’est-ce qui est à la mode de nos jours ? Guitar Hero ? Manger ses lacets ? Rêver comme une conne d’être une chanteuse ?

NON ! Ce qui est à la mode, c’est la victimisation. Être la victime, c’est avoir de facto le beau rôle, tout le monde vous plaint, se donnant ainsi bonne conscience avec une simple tape sur votre épaule. Du coup, pour résoudre votre « petit » problème, rien de tel que l’accident, tragique, implacable, le destin s’acharnant sur vous.


Surtout, surtout ne suivez pas les exemples à la mode en ce moment, comme ce doux père de famille (lire cette histoire drole)qui n’a rien trouvé de mieux que de dézinguer bobonnes et d’aller jouer avec ses enfants : » Regarde, papa vous attache les mains, c’est rigolo non ? Et hop papa vous étouffe avec des sacs plastique leclerc »

Ne même pas avoir droit à un sac de La Samaritaine, ça manque de panache pour une fin.

Mais surtout, évitez de tomber dans la surenchère 2.0. Non, vous filmer en train de tenter d’homologuer le lancer de bébé comme sport olympique, ce n’est pas une bonne idée, vraiment pas :

Un nouveau sport aux JO de Pékin ?
VIDEO A AJOUTER

AntiOxydant, ne prenez pas trop goût aux mises à jour…

Pas assez de guerre, pas assez de famine, pas assez de sélection naturelle

Le bonheur est dans ton cul